Parler au ventre

Commencez dès que vous en avez envie. Si c’est le jour même de l’annonce, ne vous privez pas de ce plaisir. Bien sur, au début, il ne vous entendra pas (pour cela il vous faudra attendre le début du sixième mois), et même quand il pourra vous entendre, il ne vous comprendra pas. Mais qu’importe, cela vous aidera vous à devenir père, à nouer des liens plus rapidement avec votre enfant. Et lui, ça l’aidera à apprendre à reconnaître votre voix parmi les autres, et à la trouver rassurante, ce qui vous sera utile plus tard, quand il pleurera. 

Parlez-lui calmement, mais si vous voulez qu’il vous entende, ne murmurez pas trop doucement quand même. Souvenez-vous qu’il est dans une bulle protectrice qui atténue tout. Ne criez pas non plus, ne le brusquez pas, il aime et a besoin de calme. Quand vous lui parlez, posez votre main sur le ventre de la maman, caressez-le, cela l’aidera à comprendre que c’est à lui que vous vous adressez, et vous pourrez parfois aussi sentir qu’il vous reconnaît et vous répond par de petits coups. Ouvrez-lui votre cœur, parlez-lui de vos projets ensemble, de vos espoirs.

Vous aimeriez peut-être parfois que la maman ne vous entende pas, pour que vous puissiez avoir un peu d’intimité : cela sera bientôt possible, dans quelques temps il sera dans vos bras et vous pourrez lui dire tout ce que vous voulez sans que personne ne vous écoute. En attendant, voyez le côté positif de la chose : vous entendre parler à votre enfant rassurera votre compagne quant à l’amour que vous portez à l’enfant et à l’intérêt que vous portez à la grossesse. Si vraiment vous vous sentez gêné, ou si vous êtes trop timide pour tout dire à votre enfant « en public », essayez de faire abstraction de tout ce qui vous entoure, de la maman… Commencez juste par des petites phrases toutes simples, comme « bonjour, je suis ton papa », et vous verrez que, très vite, les mots sortiront tout seuls.


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site