Assister a l'accouchement

Aujourd'hui, les papas sont fortement encouragés à assister à l'accouchement, à moins qu'il ne s'agisse d'une césarienne sous anesthésie totale. L'image stéréotypée, longtemps transmise par le cinéma, du père qui fait les cent pas et fume cigarette sur cigarette dans la salle d'attente en attendant qu'une infirmière pointe sa tête un instant pour dire " c'est un garçon " ou " c'est une fille ", n'est plus qu'une caricature .Certains futurs pères, néanmoins, ont des doutes quant aêtre présents tout au long du travail et de l'accouchement, et ces doutes doivent être respectés

Il est important que vous preniez le temps de réfléchir et de discuter avec la maman du fait que vous souhaitiez être présent ou pas à l'accouchement et de la manière dont vous voyez votre rôle pendant la grossesse. Cela peut être bien plus compliqué que ça en à l'air a première vue. 

Ce dont vous devez tenir compte


  • Vous pouvez avoir envie d'être ensemble et êtes certains que c'est la bonne chose à faire pour votre couple.

  • Vous pouvez vous inquiéter de votre capacité à gérer ou pas l'accouchement.

  • La maman peut souhaiter que vous ne soyez pas présent car elle ne souhaite peut-être pas que vous la voyez pendant le travail ou l'accouchement

  • La maman peut avoir envie de pouvoir être libre de se concentrer seulement sur elle et sur ses besoins.

  • Vous pouvez vraiment aimer l'idée de la "coacher" (pour la respiration, les poussées…), pour découvrir finalement qu'elle n'a aucune envie qu'on lui dise ce qu'elle doit faire.

  • Vous pouvez être inquiet de l'effet que la vue de l'accouchement peut avoir sur votre vie sexuelle (pour la plupart des couples ce n'est pas un problème)


En général, en parler tout au long de la grossesse suffit pour venir à bout de tous les sentiments ambigus. Si vous n'êtes toujours pas sur, parlez-en avec votre médecin, une sage-femme, ou parlez avec d'autres pères de ce qu'ils ont éprouvé avant, pendant et après l'accouchement

Il y a aussi d'autres possibilités, autres que simplement être ou ne pas être là :

  • Arrangez-vous pour avoir une autre personne présente pour vous soutenir, vous et la maman, de façon à ce que si vous vous sentez dépassé, vous pouvez soit laissez la pièce pendant quelques instants, soit revenir justeaprès la naissance de votre bébé.

  • Vous pouvez être présent juste pendant le travail.

  • Vous pouvez assister juste à l'accouchement.

  • Vous pouvez rentrer dans la salle d'accouchement immédiatement après la naissance.


Pour beaucoup d'hommes, néanmoins, voir leur partenaire pendant le travail et donner naissance, peut créer un immense respect pour son courage et renforcer l'amour qu'ils partagent. Sans oublier que couper le cordon, sortir le bébé soi-même ou encore voir sa tête apparaître, sont des émotions uniques que vous porterez à jamais dans votre cœur.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site