Voici le témoignage de jess2110

"voila mon jules est né il y a un an presque et je voulais juste posté ce que je lui ai ecrit il y a qq mois pour evacuer ma peine !!!
Mon fils, ma bataille,
Le 17 aout 2008. Quelle date ? ce jour la j’ai su que ton petit cœur battait dans mon ventre… ce jour la j’ai su que j’allait te donner la vie ! Ce jour la j’ai su que coute que coute je devais te protéger, prendre soin de toi, j’ai su aussi que la vie allait prendre un autre tournant pour ton papa et moi : celle de la vie a 3 !! ce jour la j’ai imaginer ta vie, ton visage, ta façon d’etre plus tard… ce jour la je me suis sentie maman…
Au fur et a mesure des mois, mon ventre s’est arrondi pour te laisser de la place, je t’ai senti grandir, je t’ai senti évoluer, en essayant toujours de te donner tout l’amour qu’une maman peut donner ! Ce ressenti est indescriptible, te sentir bouger cette sensation est incroyable !! Attendre mois après mois les rendez-vous chez le médecins pour s’entendre dire que tout va bien, l’angoisse qui monte au fur et a mesure des rendez-vous.
Rien ne laisser présager ce qu’il est arrivé… le 9 janvier nous avons pris la direction de l’hopital car j’avais énormément de contractions. Le début du cauchemar a commencé ! Durant trois semaine j’ai lutté pour te garder encore, j’ai lutté pour essayer de te maintenir en vie… j’ai lutté pour te donner une chance de vivre…
Malheureusement la vie en a décidé autrement… Le matin du 31 janvier 2009 on m’annonce ta venue !! tu es né à 11 h 54 … je n’ai pas pu te serrer dans mes bras, j’ai apperçu au loin ta petite main toute rose. Tu as respiré seul et un petit cri … ce petit cri jamais je ne pourrais l’effacer de ma mémoire ! les médecins ont du t’intuber pour t’aider à respirer… tu étais si petit trop fragile…
Ton papa t’a accompagné en réa néonat… il a pu partagé tes premiers instants de vie ! Deux jours plus tard j’ai enfin pu venir te voir. Mon fils tu étais si fragile, mais tellement beau !! je n’ai pas pu te serrer contre moi j’aurais voulu te donner ma force, j’aurais voulu échanger ma place contre la tienne. Si j’avais pu prendre ta souffrance, si ne serait ce qu’un seul de mes gestes aurait pu t’aider oh crois moi que j’aurais tout donner pour t’aider…
Pourquoi te laisser vivre dans ces conditions ? mainte fois je me suis posé la question ! Mainte fois je me suis considérer comme une maman égoïste… Te voir dans ce lit de plastique branché à des machines de toutes sortes , je crois que ce fut les 2 mois les plus durs de ma vie !! Se sentir impuissant, ne controlant rien , vivre accroché à des coups de téléphone, avec de petits espoirs mais toujours avec une ombre au dessus de nos têtes…
Tu t’es battu mon fils, tu as voulu vivre… Mais la vie ne l’a pas voulu ! Ce 8 avril 2009, tu m’as regardé comme si ton petit voile dans les yeux avait disparu et j’ai compris que tu demandais à rejoindre les anges… ce regard est gravé en moi et la nuit quand je ferme les yeux je sais que ce fut le plus bel acte d’amour que l’on a pu te faire… Te laisser partir dans les bras de ton papa entouré des tiens, tes papi et mamie, ta marraine … Tu es parti lentement, et ton visage ne fut pas marqué comme si enfin la paix t’avait gagnée…
Perdre son enfant, je ne le souhaite à personne !! Aujourd’hui j’en veux à la vie !! je lui en veux car elle m’a retiré la plus belle chose que j’ai faite dans ma vie… TOI mon jules !! 
Je lui en veux car ton papa et moi on n’a pas mérité cela… maintenant tout ce qu’il me reste c’est l’espoir de te donner un petit frère ou une petite sœur. En espèrant ne jamais revivre tout cela et espèrant que la vie sera un jour de notre côté. 
Depuis ton départ, je fais semblant… semblant d’aller mieux ! mais jamais la blessure ne se refermera et jamais la culpabilité ne disparaîtra. On aura beau me dire que c’est la vie, que je n’y suis pour rien, jamais je ne me sentirais sereine vis-à-vis de cette situation… au fond de moi j’aurais toujours une petite voix qui me dit « c’est de ta faute »… qu’aurais je du faire de plus ou de moins ? çà je crois que je ne saurais jamais la réponse !!
Mon fils, mon jules de la haut tu me regarde, et j’espère que tu me protège… Sache que pour moi rien ne te remplacera, tu es et tu resteras mon premier enfant, rien ne pourra changer cela !! 
Je t’aime … ta maman 

voila , j'avouerai que mon etat d'esprit n'est plus le meme maintenant !! je suis plus sereine ..."    

Merci a jess2110 pour son témoignage

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site