Le decollement du placenta

Le placenta est l’organe chargé des échanges entre la mère et l’embryon/fœtus. Ce placenta peut se décoller partiellement de l’utérus, entraînant l’accumulation de sang (on parle d’hématome) entre le placenta et l’utérus. Ce décollement placentaire ou hématome rétroplacentaire (HRP) peut provoquer un accouchement prématuré ou la mort du fœtus. Le décollement placentaire ou hématome rétroplacentaire correspond donc au décollement prématuré d’un placenta normalement inséré (DPPNI).

Le décollement placentaire est une complication rare de la grossesse : les formes graves touchent cinq grossesses pour 1 000 alors que les formes mineures touchent une grossesse sur 100. Dans les formes graves, la mortalité fœtale est de 30 à 60 %.
Des facteurs de risque sont retrouvés, comme l’hypertension artérielle dite gravidique, c’est-à-dire une augmentation de la pression artérielle pendant la grossesse (40 à 50 % des décollements placentaires), les traumatismes pendant la grossesse (traumatisme abdominal lors d’un accident de circulation, chute…) ou encore le tabagisme ou un terme dépassé.

Le décollement du placenta se produit trop tôt avant la naissance et survient donc lors de la grossesse ou pendant le travail. Le placenta est normalement inséré, contrairement au placenta prævia. Le décollement entraîne des saignements et la formation d’un hématome. Les conséquences concernent tant le fœtus (perturbation des échanges fœtomaternels) que la mère (hémorragie, troubles de la coagulation).

Je me permet d'ajouter a cet article le témoignage de ma soeur , qui a fait un décolement du placenta au début de sa deuxieme grossesse , accompagné de perte de sang , cela s est tres bien résorbé et ma petite niece est née en tres bonne santé ... 
Le repos est par contre primordial !


_____________________________
Article rédigé par Amandine BERTIN

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×