Les travaux penible interdit

Certains travaux sont aussi formellement interdits aux femmes enceintes. Ainsi, durant toute sa grossesse, une salariée enceinte travaillant de nuit (c'est-à-dire entre 21 heures et 6 heures du matin) ou exposée à certains risques (par exemple, manipulation de produits chimiques toxiques, exposition aux rayons X ou au virus de la rubéole ou de la toxoplasmose si elle n'est pas déjà immunisée) doit être affectée à un autre poste.
Dans tous les cas, s'il s'avère impossible de la transférer sur un autre emploi, elle est dispensée de travailler et elle continue à percevoir son salaire. En effet, pendant toute cette période, la salariée bénéficie d'une garantie de rémunération composée d'une allocation journalière versée par la caisse primaire d'assurance-maladie (CPAM) et d'un complément de ressources à la charge de son employeur, afin de conserver le même salaire.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site