Muguet du nourisson



Affection de la muqueuse buccale due à une levure, Candida albicans.

Localisation digestive de la candidose, le muguet s'observe chez le nouveau-né et le nourrisson, mais aussi chez le sujet âgé porteur d'une prothèse dentaire ou chez le sujet immunodéprimé en raison d'un traitement administré pour une autre affection, chimiothérapie, antibiothérapie ou corticothérapie. Le muguet est également fréquent au cours du sida.
Le muguet se manifeste tout d'abord par une inflammation diffuse, la muqueuse étant rouge, sèche et cuisante. Puis la paroi interne des joues, la langue et le pharynx se couvrent d'un enduit blanchâtre semblable à du lait caillé. Dans certains cas, le malade ressent une gêne pour avaler, ce qui laisse présager une atteinte de l'œsophage. Chez l'enfant, la maladie peut s'étendre aux plis cutanés et aux ongles.

TRAITEMENT
Le traitement comporte le recours à des applications locales de soluté bicarbonaté isotonique (de même concentration moléculaire que le plasma du sang) ou de médicaments antifongiques. Un traitement général par voie orale s'impose en cas d'atteinte de l'œsophage.

Chez le nourrisson, tout régime à base de carottes est contre-indiqué tant que l'affection persiste, car il favorise le développement de la levure. Si la maladie principale l'autorise, une réduction des immunosuppresseurs peut être envisagée chez les sujets immunodéprimés.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×