Listériose



Maladie infectieuse dont l'agent est un bacille à Gram positif, Listeria monocytogenes, responsable d'avortements et d'infections neuroméningées.

La listériose est fréquente chez l'animal (bovins, porcins, volailles), beaucoup plus rare chez l'homme, qui se contamine le plus souvent par voie digestive en consommant des aliments contenant le bacille (lait cru, fromages au lait cru, viande crue ou mal cuite, végétaux crus, charcuterie). Les femmes peuvent transmettre le bacille à leur enfant durant la grossesse par l'intermédiaire du placenta ou lors de l'accouchement.

SYMPTÔMES ET SIGNES
Chez l'adulte, la listériose se manifeste par une fièvre et des douleurs généralisées. Elle peut également prendre une forme plus grave, en particulier chez les sujets dont les défenses immunitaires sont affaiblies, et provoquer une méningite ou une méningoencéphalite (listériose neuroméningée) ou une septicémie.

Les nouveau-nés atteints de la maladie souffrent d'une septicémie grave associée à une méningite, à une atteinte du foie ou à une pneumonie. La contamination du fœtus par la mère au cours du deuxième ou du troisième trimestre de grossesse peut causer une naissance prématurée, la mort du fœtus in utero ou une souffrance fœtale.

DIAGNOSTIC
Il repose sur l'identification du bacille dans le sang, le liquide cérébrospinal, le pus ou les lochies prélevées dans le vagin en cas d'avortement. Après l'accouchement, l'examen du placenta, qui révèle de petits abcès jaunâtres, constitue un élément important du diagnostic et fait l'objet d'une culture.

TRAITEMENT ET PRÉVENTION
La listériose est traitée par administration d'antibiotiques, dont la pénicilline, durant trois semaines.

Certaines précautions alimentaires, impératives en cas de grossesse, permettent d'éviter l'infection : il faut proscrire les légumes crus ou peu cuits, préférer la charcuterie préemballée à celle vendue à la coupe, recuire les aliments conservés au réfrigérateur, ne pas consommer la croûte des fromages à pâte molle, faire bouillir le lait cru ou pasteurisé avant consommation. Il est en outre conseillé de se laver les mains et de nettoyer les ustensiles de cuisine après la manipulation d'aliments non cuits, de nettoyer et de désinfecter régulièrement (deux fois par mois) le réfrigérateur, en veillant à son bon fonctionnement.

En cas de fièvre survenant sans autres symptômes chez une femme enceinte, la surveillance par des prélèvements systématiques est conseillée.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site