Fécondation



Spermatozoïdes et ovuleFormation d'un œuf (ou zygote) par l'union d'un ovule et d'un spermatozoïde.

La fécondation naturelle, assurée par les rapports sexuels, a lieu le plus souvent dans le tiers externe de la trompe de Fallope, où se trouve l'ovule libéré par l'ovaire au moment de l'ovulation. De leur côté, plusieurs millions de spermatozoïdes, contenus dans le sperme, gagnent le col utérin et le franchissent. Propulsés par les mouvements de leur flagelle, ils remontent dans la cavité utérine, s'engagent dans la trompe et entourent l'ovule. La tête des spermatozoïdes sécrète une substance qui ouvre une brèche dans la paroi de l'ovule. Dès que la tête de l'un d'eux a traversé cette paroi, laissant son flagelle à l'extérieur, l'ovule devient imperméable aux autres spermatozoïdes.

La tête du spermatozoïde se transforme aussitôt en un corpuscule allongé, le pronucléus mâle, qui s'accole au noyau de l'ovule, ou pronucléus femelle. Dans chaque pronucléus, la chromatine, substance granuleuse, se condense en 23 chromosomes contenant les gènes, supports de l'hérédité. Ces chromosomes mâles et femelles s'apparient deux à deux, si bien que l'œuf, première cellule de l'individu, contient déjà celui-ci tout entier en puissance.

L'œuf gagne ensuite la cavité utérine, poussé par les contractions de la trompe de Fallope et les cils qui tapissent sa paroi interne. Quatre ou cinq jours plus tard, il s'implante dans la muqueuse utérine, où il effectue sa nidation.

Lorsque, pour des raisons variées, la fécondation naturelle se révèle impossible, deux méthodes peuvent permettre à une femme de concevoir : l'insémination artificielle et la fécondation in vitro.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×