Dyspareunie


Douleur survenant chez la femme pendant les rapports sexuels.

On distingue généralement les dyspareunies de pénétration, ou superficielles, qui surviennent dès le début de la pénétration du pénis dans le vagin, et les dyspareunies profondes, ressenties dans le bas-ventre lorsque la pénétration est complète. Par ailleurs, une dyspareunie peut être primaire (survenant dès les premières relations sexuelles) ou secondaire (apparaissant à la suite d'un événement marquant, un accouchement, par exemple).

Les causes d'une dyspareunie sont soit organiques, soit psychologiques.

Les causes organiques d'une dyspareunie de pénétration peuvent être un vagin étroit, une suture périnéale trop serrée après un accouchement, un manque d'œstrogènes lié à la ménopause, une infection vaginale. Celles d'une dyspareunie profonde sont fréquemment des maladies des trompes, des ovaires ou de l'utérus (endométriose). Cependant, la dyspareunie est souvent d'origine affective, pouvant traduire un refus du plaisir sexuel, sorte de conduite d'autopunition, ou un dégoût du partenaire.

Si la cause est organique, son traitement fait céder la douleur. En cas de dyspareunie d'origine affective, une prise en charge psychothérapique est nécessaire, associée ou non à certaines techniques de rééducation sexuelle.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site