Aménorrhée

L'aménorrhée primaire est l'absence d'apparition des règles après l'âge de 16 ans. L'aménorrhée secondaire est la disparition des règles depuis au moins trois mois chez une femme antérieurement réglée (à distinguer de la spanioménorrhée, c'est-à-dire la rareté et l'espacement excessif des menstruations).

Aménorrhée primaire
Très souvent, il s'agit d'un retard pubertaire simple. Plus rarement, les causes peuvent en être une malformation congénitale, une insuffisance ovarienne primitive (syndrome de Turner) ou une maladie hypothalamo-hypophysaire (adénome hypophysaire).

Le diagnostic repose sur l'existence ou l'absence des caractères sexuels secondaires, l'examen des organes génitaux et la mesure des gonadotrophines hypophysaires (FSH, LH).

Aménorrhée secondaire
Devant une aménorrhée secondaire, on évoque d'abord une grossesse (aménorrhée gravidique), mais également l'absence de règles pendant une période d'allaitement.

Si ce n'est pas le cas, le diagnostic est orienté par des éléments cliniques : variations pondérales, bouffées de chaleur, galactorrhée, signes d'hyperandrogénie (pilosité, acné), céphalées, troubles visuels et autres signes évoquant une maladie endocrinienne. Un test aux progestatifs (hormones qui provoquent la survenue de règles après 10 jours de traitement) permet d'apprécier la sécrétion d'œstrogènes. Le dosage de la prolactine sert à diagnostiquer des causes d'hyperprolactinémie. Lorsque ce premier bilan est négatif, la mesure du taux des gonadotrophines permet de distinguer deux causes : les insuffisances ovariennes et les dysfonctionnements hypothalamo-hypophysaires. Les premières sont rares (ménopause précoce, radiothérapie, chimiothérapie, castration chirurgicale) ; les atteintes hypothalamo-hypophysaires peuvent être fonctionnelles (anorexie mentale), organiques (adénome hypophysaire, insuffisance antéhypophysaire) ou médicamenteuses (utilisation d'antidépresseurs). Enfin, l'aménorrhée est permanente après ménopause ou hystérectomie.

Traitement de l'aménorrhée
Dans la plupart des cas, la découverte des causes permet la mise en place d'un traitement, de type chirurgical ou hormonal.


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site